Sans sortir du cercle

Belle boucle !

Une belle boucle de 6,8 km avec 85m. de D+ .

Située entre 75 et 125 m. d’altitude, cette belle boucle de 6,8 km. à parcourir deux fois en gros pneus, permet avec ses 85 m. de D+, d’occuper une heure de ” déplacement dérogatoire “, de penser à autre chose, et presque … de se refaire une santé.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Sans sortir du cercle

  1. Tricoche D. dit :

    ” La quadrature du cercle” ?, tel est le titre que tu aurais pu donner à cette belle proposition… Un peu d’humour ne nuit pas, en cette période si particulière.

  2. BOURDEAU Didier dit :

    Ou le cercle des poètes disparus espérons réapparaître un jour

  3. Oui je partage tout à fait ton post ; il ne faut pas baisser les bras pendant cette période , rien ne serait pire que d’abandonner toute activité physique ! bonne balade Etienne et peut-être nous croiserons-nous en haut des Puylambourgs haut lieu de nos sorties piétonnes avec Martine et vélo . A bientôt .

  4. ETCHYcat dit :

    Après plusieurs (7 ou8) parcours sur cet itinéraire force est de constater l’influence de la pression atmosphérique sur les mesures de dénivelé et d’altitude; la distance, que ce soit en marche à pied, course à pied, ou vélo semble plus proche de 6,6 km au tour.
    La vue à la pointe de la cédille est changeante et peut devenir très belle au coucher du soleil. L’endroit est apaisant et propice à l’endormissement mais – suivant le mode de locomotion – mieux vaut ne pas s’attarder car il faut rentrer dans les délais !

Les commentaires sont fermés.