Tour du Golf du Morbihan

Si cette balade intéresse quelqu’un , je mets le road book à disposition ; rien n’oblige de passer par une agence ; vous avez les adresses des hotels pour les contacter, les traces sur les cartes , l’adresse des meilleurs restaurants ; par contre si vous ne voulez pas de taxi pour transporter les affaires du soir,il faudra prévoir léger et des sacoches ; je vous laisse mon commentaire sur ce séjour fait avec Martine et qui nous a bien plu. Bonne lecture .

notre séjour dans le Morbihan

notre séjour a commencé à l’hôtel MANCHE OCEAN ; nous avons été bien reçus ; le parking très bas nous a obligé à démonter notre coffre de toit , à démonter le porte-vélos ; mais nous étions prévenus. Chambre spacieuse et confortable avec un lit immense . Très bon hôtel bien placé dans Vannes . Notre premier repas a été pris à la créperie Dan Ewan : un régal . Le lendemain matin nous avons rencontré deux personnes de l’agence ABICYCLETTE , très sympas ; le road book nous a été donné et après les instructions nous nous sommes dirigés vers la gare maritime où nos valises avaient été transportées par ABICYCLETTE . Par un beau temps ( qui nous aura suivi tout le séjour ) direction l’ile d’Arz sur la vedette maritime « les bus du golf » ; arrivée à l’ile d’Arz il a fallu transporter les valises à l’hôtel « l’escale » ; il faut dire que l’hotel est situé à l’embarcadère donc pas bien difficile . Nous sommes allés ensuite à la découverte de l’ile d’Arz ; il s’agit d’une ile assez sauvage où l’habitat est très dispersé ; nous avons été surpris par le silence reignant sur l’ile ( mais pas sur le silence à l’hôtel où les abus de boissons ont entraîné quelques débordements pour certains en soirée avancée) ; c’est très agréable ; nous avons déjeuné dans le resto « le perroquet bleu » conseillé par l’agence : choucroute de la mer , huitres : bonne table. Nous avons ensuite fait le tour de l’ile en empruntant quelquefois le sentier du littoral ( normalement interdit aux vélos mais il n’y avait personne ) ; chute sans gravité de Martine dans ce sentier – attention VTT conseillé ; nous avons flâné sur les rives de l’ile ; ensuite retour à l’hôtel pour découvrir notre chambre avec vue sur la mer : sympa ! – nous avons demandé à stocker nos vélos en sécurité ( normalement pas prévu dixit la patronne ) ; repas au resto de l’hotel ( quelconque ) . Le lendemain matin nous avons repris la navette en bateau direction la presqu’ile de Séné ; cette promenade matinale en bateau est vraiment sympa malgré un froid assez vif mais un beau soleil ; le taxi nous attendait au débarcadère ( nous avons retrouvé ce taxi très sympa à St Goustan en fin de séjour ) ; et nous avons commencé notre premier parcours direction Arzon ; nous avons découvert le très pittoresque « port Anna » ( du prénom de notre petite-fille) et nous avons ensuite pris les petites routes et chemins indiqués par le GPS ; moi qui ait l’habitude du GPS POLAR j’ai été déçu du GPS de l’agence ; en effet chaque fois que l’on change de direction ou que l’on se trompe , il faut repartir à zéro sur ce GPS ; bref pas facile pour quelqu’un de non averti ; nous sommes arrivés au passage entre la presqu’ile de sené et la presqu’ile de Rhuiz ; nous avons eu un passeur ( je devrais dire une passeuse ) très cool ( j’avais oublié mon bon de passage ) qui nous a transporté de l’autre côté malgré un vent à décorner les boeufs ; cette presqu’ile de Sené est très jolie mais nous n’avons pas vu beaucoup d’oiseaux ? est-ce le vent ? avons-nous bien pris les bons chemins ? bref nous sommes arrivés sur la prequ’ile de Rhuiz direction Sarzeau ; nous avons eu beaucoup de mal avec le GPS pour aller visiter le chateau de Suscinio !!!! nous y avons déjeuné dans une créperie jouxtant le chateau que nous avons visité ensuite; ce chateau est peu meublé mais il vaut la peine du détour ; nouvelle erreur de parcours GPS mais de ma faute cette fois ; attention les routes sont dangereuses si on ne suit pas la trace GPS ; à Sarzeau nous avons pris la route du littoral magnifique surtout avec un temps splendide ; les couleurs du golf changent en permanence ; c’est un régal . Arrivée à ARZON : une giboulée ( la seule de séjour quasiment ) nous a fait aller plus vite que prévu à l’hotel « le Crouesty  » qui est un bel hôtel moderne avec un accueil agréable ; après un repos mérité après un périple de presque 50km ( et la Bretagne n’est pas plate ) , direction la créperie « la sorcière » ( à côté de port Navalo ) où nous avons mangé de bonnes crèpes ; un peu de distance entre l’hotel et la créperie mais cette balade à pied nous a permis de découvrir la partie ville ancienne d’Arzon . Lendemain matin direction l’ile aux moines ; comme un voyage ne peut jamais se faire sans erreurs , je me suis trompé d’embarcadère ( malgré des indications précises du road book ) ; nous voilà arrivés à Port Navalo pour s’entendre dire que l’embarcadère est à Port Kerners !!!!! catastrophe : mais la personne en poste au guichet du passeur des iles a été vraiment très très sympa : ducoût nous avons pris la navette Angélus qui nous a fait faire ( gratuitement – mais nous n’avons pas pu emporter nos vélos ) une partie du golf jusqu’à l’ile aux moines où nous avons loué des vélos ( 14€ pour 2 vélos la journée ) il était midi et nous avons été déjeuner au restaurant les embruns ( très bonne table et patronne sympa ) ; visite de l’ile aux moines qui est magnifique ; beaucoup de monde par contre malgré l »époque ; ensuite retour à Port Navalo par Kerners et Locquemariaquer où nous avons rencontré des cyclistes de Niort et La Baule eux-aussi en itinérance autour du golf mais en free ; nous avons ensuite dîné sur le port du Crouesty ( à éviter sans intérêt ) . Le lendemain matin direction Port Navalo pour traverser vers Locquemariaquer ; cette fois ci sans problème ; le taxi nous avait apporté nos valises au passeur des iles et un autre taxi nous les a pris pour les apporter à Carnac ; très belle balade de Locquemariaquer à Carnac en passant par La Trinité sur Mer ; nous en avons pris plein les yeux ; nous avons déjeuner dans un très beau et bon resto à la Trinité en dehors du centre ville ( les terrasses de la mer ) ; nous sommes arrivés à Carnac à notre hôtel ( la licorne ) pas très bien placé à mon goût ( mais le patron est très sympa ) . Nous sommes allés ensuite aux alignements de menhirs de Carnac ( que nous connaissions déjà ) mais qui sont toujours aussi surprenants ; crevaison de la roue avant de mon vélo !!!!! ( mon vélo a des roues en 38 et mon épouse en 28 et c’est moi qui crève !!!!! ) ( bien avoir de quoi réparer comme conseillé par l’agence ) ; le lendemain matin direction AURAY toujours sous le soleil ; le gps est vraiment indispensable sur cette portion du périple ; presque 60km ; Martine a un peu souffert ; mon vélo m’a joué des tours avec le frein avant ( frein à disque ) mais j’ai trouvé un réparateur dans une petite bourgade touristique où il n’y avait personne et qui était très content de voir un client ; il m’a réparé mon frein à disque sans problème m’enlevant ainsi une belle épine du pied ; la balade est magnifique sur le bord de mer ; nous pensions être en Irlande ; Martine a même chanté la chanson de Sardou sur le lac de Connemara !!!! ensuite nous avons découvert l’intérieur du pays jusqu’à Auray ; ce n’est pas la partie la plus interessante à mon avis ; nous avons déjeuné dans un routier ( 13€ tout compris ) pensant être assez loin de l’arrivée alors que nous étions à Auray !!!!!! là nous sommes allés à St Goustan qui est magnifique ; ce petit port de St Goustan vaut à lui seul le déplacement . Nous avons trouvé un hôtel superbe ‘le Marin » avec un patron en provenance de la Réunion très sympa et avenant ; l’hôtel est décoré façon navire et c’est très réussi ;on a l’impression de dormir dans une cabine de bâteau ; nous avons dîné au resto « le petit goustan » qui est sur le port : à conseiller vivement c’est vraiment de qualité ; le temps devant se gâter , Martine étant un peu fatiguée , nous avons décidé d’écourter la partie vélo et de rentrer en taxi sur Vannes pour continuer la visite de la ville qui nous plaît beaucoup ; le même taxi qu’à Sené nous y a conduit sans problème ; et nous sommes revenu à l’hôtel MANCHE OCEAN que nous avions eu le premier jour et où nous avions laissé notre voiture ; nous avons eu la chance d’avoir le marché à VANNES c’est très très animé ; nous avons fait les marchés couverts aussi qui sont très bien achalandés ; visite du port de Vannes par un beau temps ( merci la météo ) mais un fort vent ; emplettes pour le retour ( le Kouign-amann) ; la pluie arrivant malheureusement nous avons décidé d’aller au cinéma ( situé en périphérie de ville donc taxi ) pour voir « nous finirons ensemble » dernier film de Guillaume Canet et suite de « les petits mouchoirs » film à voir même s’il ne s’agit pas d’un chef-d’oeuvre. Enfin nous sommes allés diner au « gavroche » ( bof ) mais il faut dire que nous étions en surchauffe au niveau des restos . Et le lendemain retour au Blanc .

Que dire de ce voyage autour du Golf du Morbihan : nous nous sommes fait la réflexion :

1)que la Bretagne ne mérite pas sa réputation de région pluvieuse car nous n’avons eu que du beau temps !!!! 

2)que l’harmonie des couleurs est splendide 

3) que les villages sont propres 

4) que rien n’est monotone les paysages étant tous différents malgré le peu de km . 

5) que le golf du Morbihan est vraiment unique et très différent du bassin d’Arcachon ( où nous avons des attaches ) et la circulation beaucoup plus facile que sur le bassin ( mais il faut dire que le golf est bien plus grand que le bassin ) 

6) que l’alternance Bateau/vélo permet une visite originale et en douceur du golf et sans monotonie , ce qui pourrait être le cas uniquement en vélo .

Nous sommes enchantés de notre séjour ; félicitations à ABICYCLETTE car nous sommes passés dans des coins que nous n’aurions jamais découvert seuls ; les conseils sur les restos sont fiables et permettent de gagner du temps ; les transports de bagages sont très ponctuels ; les itinéraires sont agréables malgré le fait qu’il y a beaucoup de chemins en terre pas toujours bien entretenus à cette période de l’année ; un petit bemol sur le GPS qui ne me plait pas beaucoup surtout en venant du GPS POLAR !!!! l’organisation d’ABICYCLETTE est très bonne : à conseiller .

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *